Sports

Lyon arrache le match nul face à Nice (1-1)

April 15, 2016

Un but d’Alexandre Lacazette a permis à Lyon d’arracher dans les dernières minutes un résultat nul face à Nice (1-1), vendredi 15 avril au Grand Stade de Lyon en match avancé de la 34e journée de Ligue 1, que les Lyonnais ont disputé durant plus d’une heure à dix après l’exclusion de Cornet. Celui-ci s’était rendu coupable d’un geste dangereux sur le gardien Yoan Cardinale (26e). Du coup, l’OL reste deuxième du classement avec deux points d’avance sur les Niçois, quatrièmes, mais demeure sous la pression de Monaco, troisième, qui reçoit Marseille dimanche.
Les Monégasques viendront jouer à Lyon à l’occasion de la 37journée, là aussi pour un nouveau match capital en vue de l’attribution de la 2place.

Avant l’exclusion de Cornet, Valère Germain avait ouvert la marque en reprenant de la tête un centre délivré de l’aile gauche par Alassane Pléa, formé à Lyon (18e). C’est le 11but en 34 rencontres de championnat pour l’attaquant azuréen, prêté par Monaco. De son côté, Lacazette a égalisé en reprenant victorieusement à bout portant un coup franc qui avait heurté la barre transversale, joué par Mathieu Valbuena (82e), lequel était entré en jeu à la 35e minute à la place de Sergi Darder. En inscrivant son 17but de la saison en championnat, il concrétisait ainsi une large, mais stérile, domination de l’OL.

Les Aiglons ont bien résisté

Avant son égalisation, Lacazette n’avait été dangereux qu’une fois en première période avec une reprise de la tête passant au-dessus à la réception d’un coup franc joué par Rachid Ghezzal, assez neutre (10e). De son côté, Jordan Ferri manquait une très belle opportunité d’égaliser avec un tir passant juste à côté après une belle passe de Ghezzal (45 + 2). Après la mi-temps, Christophe Jallet ratait le cadre de peu à la réception d’un centre de la gauche de Valbuena (62e) tout comme Lacazette (65e), tous les deux avec un angle fermé. Un tir de ce dernier était aussi arrêté par Cardinale (80e).

Longtemps, les Niçois, qui ont bien géré le match en gagnant la bataille du milieu mais aussi grâce à une belle organisation défensive, ont cru tenir la victoire. Ils auraient même pu porter le score à 2-0 juste avant la mi-temps avec un tir du gauche d’Hatem Ben Arfa passant au ras du poteau d’Anthony Lopes (40e). Celui-ci sauvait encore son équipe devant Pléa (55e) avant que Mapou n’intervienne devant la ligne face à Jean-Michael Seri (56e). Ben Arfa était encore très dangereux sur un contre avec un tir passant au ras du poteau, mais il ratait ainsi l’opportunité de creuser l’écart (76e). Cette occasion semblait constituer la balle de match.
Dans les derniers instants, les Aiglons, bien regroupés en défense, ont quand même su résister au siège de leur but imposé par la très forte pression des Lyonnais pour au moins préserver le point du nul.

Source link

You Might Also Like